Kim-Thao Le


 

 

     Kim-Thao Le est inscrite en doctorat au sein du centre d’histoire et d’anthropologie du droit (CHAD EA 4417) à l’université Paris Nanterre depuis octobre 2016 et prépare une thèse intitulée Aux origines du jury anglais. Désignation et rôle des premiers « hommes légitimes » - XIe-XIVe siècles sous la direction de Christophe Archan. Doctorante contractuelle, elle assure des T.D. sur les « Grandes notions juridiques de l’Antiquité », dans le cadre de la Licence 1 de Droit Science politique à l’Université Paris Nanterre.
 
     Titulaire d’une licence en histoire (Nanterre) et d’une double licence droit français/ droit anglo-américain (University of Essex, UK et Université Paris Nanterre), elle a soutenu un mémoire portant sur L'Institution du frankpledge dans l'Angleterre médiévale dans le cadre du Master II d’histoire et d’anthropologie juridiques comparées à Nanterre. En plus d’une pratique courante de l'anglais et de notions d'allemand et d’espagnol, Kim-Thao entreprend l’apprentissage du latin.
Ses recherches portent principalement sur la formation du common law, sur le jury anglais : origines, formes et rôle des jurés ( XI-XIVe) et sur les interactions et influences de la société anglaise dans le common law. En décembre 2017, elle a présenté une communication « Vérité sociale contre vérité de faits: la fabrique de verdicts par le jury anglais (XIIIème-XIVème siècles) » à la Journée d’histoire et d’anthropologie du droit du CHAD La vérité judiciaire.

 

Mis à jour le 13 décembre 2017