Julie Meyer


Julie Meyer est enseignante-chercheuse à l’Université Paris Nanterre, membre du CHAD (Centre d’histoire et d’anthropologie du droit) et Directrice des études de l’Institut d’études judiciaires Henri Motulsky. Dans la continuité de sa thèse intitulée Les mesures de grâce dans l’histoire du droit répressif romain. Réflexions sur les rapports entre la peine, la politique et la religion, ses recherches portent principalement sur l’histoire du droit romain et l’histoire du droit pénal, au travers de thématiques comme les rapports entre le peuple et le(s) détenteur(s) du pouvoir, l’influence de l’opinion publique sur le prononcé des peines et la reprise d’usages romains dans les pratiques judiciaires postérieures.

 

Mis à jour le 28 janvier 2018