Kim-Thao Le


 

 


Kim-Thao Le est doctorante en histoire du droit, en cotutelle à l’Université Paris Nanterre (Centre d’histoire et d'anthropologie du droit - CHAD EA 4417) depuis octobre 2016, et à l’Université de St Andrews, Écosse (The Institute of legal and constitutional research - ILCR) depuis octobre 2018. Elle prépare une thèse intitulée Les jurés, témoins de réputation ? De la valeur juridique de la réputation dans la procédure criminelle à la question des origines de la systématisation du jury médiéval anglais (XIIe-XIIIe s.) sous la co-direction de Christophe Archan (Paris Nanterre) et de John Hudson (St Andrews).
Doctorante contractuelle, elle a assuré des T.D. sur les « Grandes notions juridiques de l’Antiquité », dans le cadre de la Licence 1 de Droit Science politique à l’Université Paris Nanterre au cours de l’année universitaire 2017/2018.
Titulaire d’une licence en histoire (Nanterre) et d’une double licence droit français/ droit anglo-américain (University of Essex, UK et Université Paris Nanterre), elle a soutenu un mémoire portant sur L'Institution du frankpledge dans l'Angleterre médiévale dans le cadre du Master II d’histoire et d’anthropologie juridiques comparées à Nanterre.
En plus d’une pratique courante de l'anglais et de notions d'allemand et d’espagnol, Kim-Thao entreprend l’apprentissage du latin.
Ses recherches portent principalement sur le jury pénal anglais (origines, formes, développement et rôle des jurés XIIe-XIVe s.), sa centralité dans la formation du common law et plus largement sur les liens, influences et interactions de la société anglaise médiévale avec le pouvoir royal.
En décembre 2017, elle a présenté une communication « Vérité sociale contre vérité de faits: la fabrique de verdicts par le jury anglais (XIIIe-XIVe s.) » à la Journée d’histoire et d’anthropologie du droit du CHAD La vérité judiciaire.
Dans le cadre de sa cotutelle à l’Université de St Andrews, elle est doctorante associée au projet ERC 740611 Civil Law, Common Law, Customary Law : Consonance, Divergence and Transformation in Western Europe from the late eleventh to the thirteenth centuries (CLCLCL), sous la direction du Professeur John Hudson et financé par le Conseil Européen de la Recherche.
 

Mis à jour le 10 décembre 2018