Marjorie Coulas


 

 

 
Marjorie Coulas est inscrite en doctorat au sein du centre d’histoire et d’anthropologie du droit (CHAD EA 4417) à l’université Paris Nanterre depuis 2016 et prépare une thèse sur "la maternité refusée: influences réciproques du droit séculier et du droit canonique en matière de contraception, d'avortement et sur la condition juridique de la fille-mère en France, du XIIème au XIXème siècle", sous la direction du professeur Aram Mardirossian.

Chargée de T.D. sur les « Grandes notions juridiques de l’Antiquité », dans le cadre de la Licence 1 de Droit Science politique à l’Université Paris Nanterre (vacations en 2015-206 et aterat depuis 2016).

Titulaire d’un Master I effectué en Pologne dans le cadre du programme Erasmus, avec la rédaction d'un mémoire "l'évolution des législation relatives à l'avortement en France et en Pologne" et d’un Master I Droit Innovation Communication Culture à l'Université Paris-Sud, avec la rédaction d'un rapport de recherche "la question du régime de propriété des vestiges archéologiques à travers leur protection", elle a poursuivi avec un Master II Histoire et Anthropologie Juridiques à l’Université Paris Nanterre avec la rédaction d'un mémoire "l'influence du droit canonique sur le droit séculier relatif à l'avortement en Occident, des Pères de l'Eglise à nos jours".

Anglais courant, notions d'espagnol et de polonais. Approfondissement du latin pour la thèse.


 

Mis à jour le 26 mars 2018