Boubou Ba



 

 

Boubou Ba prépare depuis octobre 2015 un doctorat en droit et science politique au sein du Centre d’histoire et d’anthropologie du droit (CHAD EA 4417) à l’Université Paris Nanterre, sous la direction de Madame le professeur Soazick Kerneis. Son projet de thèse s’intitule Les modes alternatifs de résolution des litiges en Mauritanie : regard anthropologique

Il a débuté en 2017 un DU-des modes amiables de règlement des différends-Université Paris-Nanterre dont le projet de mémoire s’intitule : Qu'est ce qu'une médiation réussie?

Après un Master 1 en Droit privé – option judiciaire à l’université de Nouakchott-Mauritanie (2009) puis un Master2 Recherche en Droit pénal et procédure pénale - Université Paris-Nanterre (2011) (mémoire sur L'indépendance du pouvoir judiciaire en Mauritanie, il a poursuivi avec un master 2 Recherche en Anthropologie du Droit - Université Paris- Sorbonne (2014). Son mémoire portait sur Les mutilations génitales féminines dans les pays d'immigration africaine : Cas de la France.
 
A côté de ses études et recherches sur le terrain il multiplie les expériences professionnelles dans le monde judiciaire (Assistant juridique à la Cour de cassation, Paris (2018) ; Assistant greffier TGI de Nanterre, au Service d’Application des Peines, en milieu Fermé (2017)), éducatif (Assistant éducatif – Collège de René Descartes, Blanc Mesnil (2017) ; Surveillant-Animateur des ateliers d’études et aide aux devoirs à Paris (2012-216)) et le secteur tertiaire public et privé, collectivité territoriale (Mairie de Villetaneuse), établissement bancaire (BNP-PARIBAS) et institut d’opinion (BVA). Il prend part à diverses activités associatives en lien avec ses recherches (Président d’une association Mauritanienne (AECJRM) à Villetaneuse ; membre de l’association française pour l’histoire de la justice (AFHJ)).

Notions d’arabe et connaissances de dialectes de Mauritanie
 

Mis à jour le 26 mars 2018