Marion Attia


 

 

 
Marion Attia prépare depuis la rentrée 2011-2012 une thèse sur La Tanistry en Irlande sous la direction de Christophe Archan. Ces travaux se situent dans la continuité de son mémoire de Master 2. Alors que ce dernier s’attachait à expliquer la pratique de la coutume dite de la tanistry dans l’Irlande du Haut Moyen Âge, la thèse s’intéresse à l’instrumentalisation de la coutume par les Anglais afin de priver les Irlandais de leur droit et de leurs terres à travers les écrits du principal artisan de son abolition, l’attorney general Sir John Davies au tout début du XVIIe siècle.

Après l’obtention d’une Licence de droit puis d’un Master 1 de droit privé général à l’université Paris-Est Créteil (UPEC) en 2010, elle a réussi un Master 2 d’Histoire et d’Anthropologie du droit mention Bien à l’université Paris-Ouest Nanterre la Défense avec un mémoire intitulé La royauté élective de l’ancienne Irlande sous la direction de Christophe Archan en 2011.

Chargée de TD en Histoire et institutions de l’Antiquité (L1) à l’université de Nanterre (2011-2016).



 

Mis à jour le 27 mars 2018