Morgane Fortin


 

 

 
Morgane Fortin prépare depuis la rentrée 2018 un doctorat en droit et sciences politique au Centre d’Histoire et d’Anthropologie du Droit (CHAD EA 4417) à l’Université Paris Nanterre en tant que doctorante contractuelle. Son projet de thèse s’intitule Les juifs et le droit de cité dans le Midi de la France du Xe au XIIIe siècle, sous la co-direction de M. le professeur Gilduin Davy et de Mme Capucine Nemo-Pekelman. Elle assure également des T.D. sur « Les Grandes notions de l’ordre juridique » en Licence 1.

Après une classe préparatoire ENS Rennes D1 – Droit-Économie (2014, ENC Bessières), une licence de Droit-Humanités (2015, Université Paris Nanterre), puis un Master 1 de droit comparé (2016, Université Paris Nanterre et ENS Ulm), elle a poursuivi son parcours en Master 2 de Théorie et Analyse du droit (2017, Paris Nanterre, ENS Ulm et EHESS) qu’elle a obtenu avec la mention Bien. Elle a ensuite obtenu en 2018 son Master 2 d’Histoire et Anthropologie juridiques comparées mention Bien avec un mémoire intitulé Être juif pendant la Reconquista. Etude des chartes de peuplement de 1148 et 1149 données aux habitants de Tortose par le comte Raimond-Béranger IV de Barcelone sous la direction de Mme Capucine Nemo-Pekelman. Elle est également titulaire d’une maîtrise de Sciences des religions – Étude des faits religieux (2018, Université d’Artois).

Elle parle couramment l’anglais, maitrise l’allemand, a des notions d’hébreu et d’arabe, et connaît le latin – classique et médiéval – et le grec ancien.
 

Mis à jour le 21 octobre 2019